Now Reading
Chiraz Franchequez : l’ambition d’une lionne.

Chiraz Franchequez : l’ambition d’une lionne.

Il paraît qu’en arménien, Chiraz veut dire “lionne”. S’il est vrai qu’elle n’est pas Arménienne, Chiraz semble pourtant tout avoir d’une lionne.

À 32 ans, Chiraz Franchequez semblait avoir un parcours déjà tracé dans le marketing. Avec une expérience solide chez Pierre et Vacances et un avenir prometteur au sein du département marketing d’un grand concessionnaire, elle a pourtant décidé d’aller à la poursuite de ses rêves et de monter sa propre structure : Up Advise.

COMMENT T’ES VENU L’IDÉE DE CRÉER UP ADVISE ?

À 28 ans, j’avais un bon boulot et j’ai eu envie d’investir dans l’immobilier. Après avoir visité un bien, j’ai fait appel à un agent immobilier qui m’a dit qu’il n’y avait pas beaucoup de travaux à faire et je me suis lancée dans l’achat de ce que je considérais comme une pépite ! J’étais naïve, j’y ai cru ! (Rires) Quand il a fallu refaire la salle de bains, la peinture, le sol et que l’on m’a annoncé que j’allais en avoir pour plus de 15 000€ de travaux, je suis tombée des nues ! Je n’avais pas beaucoup de moyens et j’ai fait appel à un ami de la famille qui travaillait dans un groupe immobilier mais cette fois-ci, j’ai suivi les travaux de près ! C’est comme cela que cette personne m’a conseillé de créer une entreprise qui répondrait à la problématique que j’avais rencontrée. En fait, il voulait se débarrasser de moi qui était toujours sur son dos mais je l’ai pris très au sérieux ! (rires). Dans le même temps, j’avais subi le dénigrement d’un collègue qui me disait que je ne ferai jamais rien d’intéressant de ma vie. C’est comme cela qu’a émergé l’idée d’Up Advise fin 2018 et que j’ai lancé l’entreprise.

C’ÉTAIT QUOI TON RÊVE D’ENFANT ?

J’imaginais une vie différente des femmes que je côtoyais, je me voyais réussir. En fait, c’était une obligation pour moi. Ma mère faisait tout pour me donner les moyens de pouvoir atteindre mes ambitions. Encore aujourd’hui, elle me pousse à toujours répondre à mes croyances, c’est vraiment mon moteur.

PEUX-TU NOUS PARLER DES DÉFIS QUE TU AS FIÈREMENT RELEVÉS ?

La première difficulté consistait à m’imposer en tant que jeune femme, sans associé ni investisseur pour un projet de cette envergure. C’était compliqué de se faire une place, d’être visible et de montrer que j’avais les épaules assez larges mais c’est aussi ce qui me rend fière aujourd’hui.

Je me suis lancée dans la création d’une entreprise alors que je n’y connaissais rien. J’ai créé mon site Internet toute seule et j’ai appris à m’organiser convenablement pour mieux répondre aux besoins de mon entreprise et de mes clients.

J’ai aussi participé à des soirées network pour pitcher et parler de mon business : une première pour moi ! C’est comme cela que j’ai rencontré mes premiers clients ! Enfin, j’ai lancé « Les Apéros de l’Immo » et je suis devenue partenaire officielle de Leroy Merlin.

See Also

TON PROCHAIN GROS DÉFI ?

Tenir un stand au Salon de l’immobilier et créer un programme de formation !

QUELLES SONT TES AMBITIONS A LONG TERME ?

Je voudrais étendre mon entreprise sur le plan national et développer mes contacts experts pour continuer à travailler avec des personnes fiables, de confiance. Continuer à développer Les Apéros de l’Immo mais cette fois dans chaque grande ville de France !

Découvrir son interview 
sur BEBOLD TV

Plus d’informations : www.upadvise.fr

What's Your Reaction?
Hum...
0
Incroyable
0
Intéressant
0
J'adore
0
Youpiiii
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Scroll To Top