Now Reading
Si tu tombes, relève-toi !

Si tu tombes, relève-toi !

Depuis le début de cette année, je me suis « remise » au sport au moins trois fois. J’ose espérer que cette fois-ci, c’est la bonne, et que je vais enfin pouvoir en faire une habitude ! Avez-vous remarqué combien il était difficile de changer ses habitudes ? Nous sommes pleins de volonté, nous voulons aller mieux, évoluer, mais nous sommes rattrapés par la facilité dans laquelle nous étions installés. Je ne suis pas une sportive de nature même s’il paraît que j’ai des facilités. Je suis une grande bosseuse, à la limite de l’addiction au travail, mais cela n’est pas forcément d’une grande aide… Quoique ? La persévérance que je mets dans mon travail est sans doute ce qui me permet d’essayer encore de me « remettre » au sport. La persévérance, parlons-en.

« DEMEURER FERME ET CONSTANT DANS UNE RESOLUTION » – LAROUSSE

C’est une des définitions de la persévérance. Dans la théorie, c’est très clair et assez simple à comprendre mais dans la pratique, c’est plus compliqué. On a tendance à abandonner lorsque c’est trop difficile, alors qu’il faut continuer parce que c’est trop difficile. Si vous avez appris à marcher, sachez que vous avez en vous une grande capacité de persévérance et même de résilience. Inutile de vous rappeler combien de fois les enfants tombent avant d’arriver à se mettre debout et donc combien de fois vous avez tenté de vous accrocher à quelque chose pour marcher comme les grands. Vous vous en souvenez ? Sûrement pas. Moi non plus. Ce qui est certain, c’est que vous avez réussi parce que vous étiez déterminé. Où est donc passé cette détermination pour les choses que vous considérez comme importantes ? Elle est encore là, quelque part en vous, il suffit de l’éveiller.

GARDER EN EVEIL SA MOTIVATION

Chaque année, en janvier, des milliers de personnes décident de prendre des « résolutions ». Ils prennent la décision de changer des habitudes ou d’entamer des nouvelles actions pour aller vers une vie meilleure. C’est l’excitation du renouveau, on a l’impression que l’on va avoir une page blanche d’un cahier tout neuf et que l’on va pouvoir utiliser son stylo (tout neuf) pour écrire une nouvelle histoire. Le problème, c’est que nous sommes rattrapés par ce qui n’est pas neuf : le train-train quotidien, les proches pas toujours encourageants, les tracas au boulot. Mais vous savez quoi ? Ce ne sont que des excuses. Notre pouvoir d’influence sur les autres démarre avec notre influence sur nous-même. Cela signifie que tant que vous allez rester au même point, tant que vous allez continuer à vous sentir rattrapé par tout ce qui vous entoure et utiliser votre environnement comme la source de votre échec dans la poursuite de vos résolutions, vous n’appliquerez pas ces résolutions. Vous ne pouvez pas influencer les autres si vous ne vous influencez pas dans un premier temps. Votre motivation ne peut venir que de vous-même, cessez d’utiliser les autres comme la raison de votre désistement. Regardez-vous dans un miroir et parlez-vous franchement. Pour quelles raisons étiez-vous motivé à changer vos habitudes ? Ces raisons ont-elles disparu ? Si non, mettez en place un plan pour poursuivre vos résolutions.

See Also

C’EST QUOI LE PLAN ?

Un plan permet d’aller d’un point A à un point Z. Pour qu’il soit efficace, il doit prévoir quelques obstacles et intégrer des solutions pour gérer ces obstacles de manière réaliste. Un plan se doit d’ailleurs d’être réaliste mais, je vous rassure, aucun plan n’est parfait. Ne soyez donc pas trop dur envers vous-même lorsque vous ferez votre plan d’actions. J’utilise volontairement des termes professionnels car ils reflètent, à mon avis, les réalités auxquelles nous sommes confrontés lorsque nous devons opérer des changements radicaux. Avant de mettre en place son plan, on réfléchit à ce qui nous a placé dans cette situation, de manière à ne plus nous retrouver à faire les mêmes choix dans des circonstances similaires. Par exemple, j’ai pris environ 5 kilos ces deux dernières années que je souhaite perdre. J’ai conscience de les avoir pris parce que je mangeais par frustration pendant les périodes de stress. Cela signifie que dans mon plan pour avoir un rythme de vie plus sain, je dois trouver un autre moyen pour gérer mes frustrations. Comme pour un plan d’actions, il faut aussi connaître ses points forts. Dans mon cas, je sais que je perds assez facilement des kilos, c’est clairement une force. Faites votre plan en restant réaliste.

ET SI JAMAIS JE TOMBE ?

Vous recommencerez, jusqu’à y arriver. S’il faut faire des aménagements dans votre plan, n’hésitez pas. Ainsi, si je me rends compte que je n’arrive pas à suivre mon plan de remise en forme, je ferais appel à un coach ! Un plan peut être amélioré. Quoi qu’il arrive, ne laissez pas tomber, recommencez, différemment s’il le faut, avec de l’aide si besoin, mais persévérez ; c’est sans aucun doute la clé de la réussite.

What's Your Reaction?
Hum...
0
Incroyable
0
Intéressant
0
J'adore
0
Youpiiii
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Scroll To Top